seatizens ?

seatizens, c’est quoi ?

seatizens c’est un nom de code pour désigner des entrepreneurs sociaux maritimes.

Pourquoi seatizens.org ?

Il y a besoin d’entrepreneurs sociaux…

Aujourd’hui, la majorité de la population mondiale, environ 4 milliards de personnes n’ont pas accès à leurs besoins de base.

Par exemple, 850 millions de femmes, enfants et hommes souffrent encore de la faim, il manque au moins 400 millions de logements et 1,2 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’électricité.

Ces populations sont dites « à la base de la pyramide » ou BoP (Bottom of Pyramid).

La pyramide des revenus mondiaux… en particulier sur les océans et littoraux

La majorité des populations dans le besoin se trouve sur les littoraux posant des défis sociaux et environnementaux (protection des ressources halieutiques, déforestations littorales).

Ces défis ne sont pas insurmontables, certains les relèvent de manière innovante : ces citoyens, entrepreneurs ou intrapreneurs dits « sociaux »  trouvent des solutions radicalement innovantes pour contribuer à les renverser.

Il faut les accompagner, les aider développer leurs solutions, les diffuser, à la plus grande échelle échelle possible.

Exemple : Yves Marre, entrepreneur social maritime au Bangladesh :

Au Bangladesh, le bateau est un moyen de survie pour des millions de personnes qui s’en servent pour se loger, pêcher, s’éduquer, se soigner… Or le manque de bois ne permet plus les constructions de bateaux traditionnels, et se retrouvent ainsi dans un cercle vicieux de pauvreté. Pour renverser cette problématique, Yves Marre a fondé le chantier Taratari au Bangladesh. Il forme des artisans locaux à la construction de bateaux solides à faible empreinte environnementale. Pour soutenir sa démarche et celles d’autres entrepreneurs sociaux maritimes, il a co-fondé avec Marc Van Peteghem l’association Watever, membre du réseau seatizens.

Slide-Yves-Marre-Navigateur-Solidaire 2

Que propose seatizens.org ?

seatizens est un réseau permettant de partager des expériences d’entrepreneurs sociaux pour donner envie, inspirer, coopérer ; Proposer des outils et réseaux pertinents pour lancer et développer son projet efficacement. Partager une veille sectorielle sur l’innovation sociale et le BoP : les instruments de financement, les orientations politiques.

Voici par exemple une modélisation du développement de la filière de bateaux adaptés au Bangladesh partagée sur seatizens.org

Amorce-de-marche-BOP

Qui anime seatizens.org ?

Antoine Horellou, fondateur :

« 15_PortraitAHDe formation entrepreneuriale et universitaire en économie du développement, j’ai commencé à travailler comme chef de projet en ONG au Niger entre 2003 et 2004, puis sur le lancement en France d’Ashoka (le principal réseau mondial d’entrepreneurs sociaux innovants) en 2006.

Amoureux de la mer, brestois, ancien sportif de haut niveau en voile, j’ai créé en 2006 le mouvement des « seatizens » dans l’idée de fédérer et soutenir les entrepreneurs sociaux agissant sur les problématiques des populations littorales.

Rattrapé par l’Afrique « enclavée » j’ai co-dirigé l’Association la Voûte Nubienne (AVN) de 2007 à 2014, une initiative qui permet aux citoyens d’Afrique sahélienne d’accéder de manière pérenne à un habitat de qualité bas-carbone et à un métier rémunérateur en développant le marché des constructions en « Voûte Nubienne ». Rien de très maritime ici, mais les méthodes de « développement par le marché » doivent s’inspirer d’un secteur à l’autre.

En 2012 je me suis rendu au Bangladesh à l’invitation de Watever.org. Watever et Seatizens.org sont maintenant dans la même « communauté ». Tout comme BAFF et d’autres. « seatizens » est un « mouvement » !

J’ai créé en 2014 l’initiative « BOPS – Base of the Pyramid Strategies » dans le but de « booster » des innovations sociales bas-carbone à fort potentiel permettant de répondre aux besoins des marchés dits au « bas de la pyramide » (BoP). »

> portrait complet d’Antoine Horellou, fondateur de SEAtizens

Antoine Horellou

me contacter : antoine.horellou(a)seatizens.org + retrouvez-moi sur LinkedIn

A voir :

5 todo pour lancer son projet social 
Des exemples d’innovateurs sociaux
Ashoka, le principal réseau mondial d’entrepreneurs sociaux innovants

Next Billion, communauté leader entre business et développement à la base de la pyramide (BOP)

– Poverty Action Lab, le labo d’évaluation des politiques publique de développement d’Esther Duflo

3 réflexions au sujet de « seatizens ? »

  1. Bonjour,
    Et bravo pour cette belle initiative. Seriez vous prêt, cher Antoine, à venir présenter l’ensemble de vos actions dans l’école dans laquelle je travaille??? Il me semble que ce serait bien. Je suis responsable du Développement durable et j’aimerais maintenant initier quelques petites choses. Ce serait sympa avec vous.
    Avec toute ma sympathie.
    Nathalie costa

  2. je vous avais adressé un e-mail pour vous faire part de notre souhait .Nous souhaitons soumettre une requete de financement à Rip CURL planet.Nous aurions aimer que vous nous aider à peaufiner le dossier.Nous sommes du Sénégal et désirons vous soumettre un projet d’éducation et de sensibilisation à l’environnement pour la protection du littoral de Nianing.Merci et au plaisir de vous lire sous peu.
    Mr nohoune leye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *