Bienvenue dans la galerie de la mer, un lieu d’expression et de poésie où chaque citoyen de la mer peut porter un regard sur le monde à travers le prisme d’une photo.

Thumbnail 1

Un regard posé sur l’horizon

"Une photo prise durant un séjour destiné à rencontrer les pêcheurs de Kuakata afin de mieux comprendre leur quotidien périlleux et ainsi essayer d’améliorer leur sécurité en mer. Un instant de vie sur cette plage du Bangladesh. Le temps s’arrête avec ce regard posé sur l’horizon.

Quel sentiment se cache derrière ces yeux ? La crainte de voir partir ou le soulagement de voir revenir, un fils, un mari, un père ou un inconnu. Peut-être simplement l’apaisement d’écouter la musique des vagues les yeux fermés."

Céline Lis

Thumbnail 1

Un regard posé sur l’horizon

"Après une navigation agitée entre deux atolls des Maldives, nous décidons de nous arrêter pour nous reposer dans un coin qui semble accueillant… en tout cas sur la carte en notre possession.

La couleur de l’eau est magnifique, le soleil est haut dans le ciel et la passe facile à voir entre les nuances de bleus plus ou moins foncés. Mais ce qui m’interpelle, c’est l’immense monticule noir posé - tel un amer vraiment remarquable - à côté de la passe. Que peut-il bien annoncer ?

Le courant est en notre faveur : on affale les voiles pour embouquer la passe au moteur. Il faut dire qu’elle n’est pas très large… Peut-être quatre fois la largeur de notre catamaran !

Les manœuvres s’enchaînent pour être bien aligné quand… je me rend compte que le monticule noir est en fait un cargo échoué sur la barrière de corail. Il ne s’est pas trompé de beaucoup, moins d’une centaine de mètres, mais cela a suffi pour qu’il finisse sa vie ici.On ne résiste pas bien longtemps : on mouille à moins d’un demi mille de l’épave et on revient la découvrir en annexe pour l’une des plus belles plongées que nous ferons dans ces eaux… pourtant sublimes !

Pas de nom sur la coque, déjà complètement rouillée, ni aucun moyen d’identifier ce navire pour savoir depuis quand il est échoué ici. Il commence à se désagréger complètement et la partie sous l’eau est colonisée par des coraux multicolores. Tout autour du château arrière, c’est un balais de poissons aux couleurs étincelantes.

Mère nature a digéré le monstre de fer…"

Jean-Christophe Guillaumin

Thumbnail 1

"Lors d'une sortie en mer sur un bateau Lune, nous découvrons avec surprise cette embarcation qui démontre l'absolue nécessité pour ces jeunes garçons d'aller en mer et de leur incroyable ingéniosité pour avoir construit ce radeau à base de polystyrène flotté."

Marc Van Peteghem

Thumbnail 1

Lors d un de mes rares passage sur Paris, je tombe sur ce dessin sur un trottoir. Malheureusement, Pierre Perret est plus que jamais d actualité !

Mark Bernie

Thumbnail 1

"Le passeur de la Bangshi river ne se doutait pas que le catamaran en construction juste derrière lui deviendrait l Emirates-Friendship-Hospital et le sauverait de la cécité quelques années plus tard, grâce à une opération de la cataracte à chaque œil."

Yves Marre

Thumbnail 1

©Youssef Kadiri

« L'arrivée des pêcheur un dimanche matin à Rabat. Après avoir écumé l’Atlantique toute la nuit, leurs embarcations accostent sur les berges du Bouregreg pour y vendre à la criée leur poisson frais. Alors que des contrats d'exploitation massive des ressources halieutiques au large des côtes marocaines sont régulièrement signés avec des Etats étrangers, la pêche traditionnelle reste une des activités économiques importantes du Royaume ».

previous arrow
next arrow
Thumbnail 1
Thumbnail 1
Thumbnail 1
Thumbnail 1
Thumbnail 1
Thumbnail 1
previous arrow
next arrow