Fortune de mer

Fortune de mer

SEAtizens est avant tout un lien entre ceux qui aiment la mer et ceux – et ils sont nombreux – qui mettent en place des actions pour la préserver, la sauvegarder. 

Elodie Arrault et Dominique Bleichner ont lancé une opération baptisée « Fortune de mer » dont le but est de nettoyer de sa pollution plastique la magnifique et exceptionnelle zone du Parc National du Banc d’Arguin en Mauritanie. Une première mission d’évaluation a eu lieu en décembre 2018. La mission à proprement parler va maintenant pouvoir démarrer. 

Pollution chimique des océans

Pollution chimique : On noie le poisson !

Un nouveau rapport pointe les conséquences désastreuses de la pollution chimique sur les chaînes alimentaires océaniques et aquatiques. Et qui est en bout de chaîne ? L’homme bien sûr ! La surpêche n’est donc pas le seul facteur du déclin de la faune marine… Les rejets industriels, les pesticides, les produits pharmaceutiques, les produits de soins personnels et les produits chimiques dérivés du plastique sont montrés du doigt. Il est donc plus qu’urgent d’arrêter de polluer les océans, il en va de la santé humaine.

Migrations : Routes maritimes mortelles

Depuis 2020, de plus en plus de migrants empruntent la route maritime qui part des côtes africaines vers les Canaries, une des plus dangereuses et mortelles des quatre principales routes vers l’Europe. L’épidémie de COVID-19 et la fermeture des frontières sont-elles responsables de ce nouveau drame humanitaire ? Un rapport de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pointe du doigt l’absence de politique commune entre l’Union européenne et l’Afrique pour une gestion sécurisée et humaine des migrations.

Le monde du silence ?

Selon une récente étude, la cacophonie humaine envahit les océans et perturbe considérablement la vie sous-marine. Des cétacés désorientés qui viennent s’échouer sur les côtes, des espèces menacées parce qu’elles ne peuvent plus retrouver leur habitat, se reproduire ou identifier les prédateurs, les conséquences sont multiples, mais des solutions existent !