Thomas Hervé SEAtizens

Un peu d’écologie dans la course au large, c’est possible ?

A l’heure où notre société se préoccupe de plus en plus de son impact en terme d’écologie, le secteur de l’industrie nautique commence tout juste à prendre, lui aussi, ce virage… Basée sur une source d’énergie propre, le vent, la course au large n’est pourtant pas si verte : matériel électronique complexe, résines et fibres polluantes, équipements peu recyclables… 
La course au large pourrait-elle un jour être plus verte ?