Podcast : l’affaire du “Rainbow Warrior” vécue de l’intérieur

Un podcast proposé par Magma

10 juillet 1985, le navire de l’association Greenpeace coule dans le port d’Auckland en Nouvelle-Zélande. On apprendra rapidement que le Rainbow Warrior a été saboté par des agents des renseignements français… Alain Conan était à l’époque commandant du Sirius, le second navire de Greenpeace. Il nous raconte aujourd’hui dans ce podcast Magma cette incroyable et tragique histoire…

Alain Connan sur le Sirius de Greenpeace en 1984 - c Pierre Gleizes
Alain Connan sur le Sirius de Greenpeace en 1984 – c Pierre Gleizes

Alain Conan est l’un des membres fondateur de l’association Watever, à l’origine du site SEAtizens.org. Mais bien avant ça, Alain a été le président refondateur de Greenpeace France après avoir longtemps été l’un des commandants des navires de l’organisation.

En juillet 1985, après une longue carrière dans la marine marchande, Alain est le commandant du Sirius – second navire de Greenpeace – et en mission en Islande quand il apprend que le Rainbow Warrior a coulé en Nouvelle Zélande. A ce moment-là, il n’a pas de doute : il s’agit d’un accident, les navires de l’organisation ayant alors l’habitude de transporter dans des jerrycans, l’essence nécessaire aux hors-bords pour les missions. Un étourdi a dû ouvrir, cigarette au bec, l’une des armoires – pourtant étanche mais sans ventilation – dans lesquelles les nourrices étaient stockées… 

Pourtant, les bruits commencent à courir qu’un pays serait à l’origine du sabotage. Alain est appelé d’urgence par Greenpeace à Londres qu’il rejoint toute affaire cessante avec le Sirius. 

L’affaire du Rainbow Warrior vient de commencer et notre ami Alain Conan vous la raconte telle qu’il l’a vécue, de l’intérieur…

Un podcast passionnant, réalisé par Clémence Hacquart pour magma

Envie d’en savoir plus ?

Je m’inscris à la Newsletter
Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *