Surfeur sur une vague

Le surf : Une communauté éco-citoyenne ?

Les cheveux blonds décolorés par le sel, le regard vers l’horizon guettant la vague parfaite, voilà l’image d’épinal du surfeur. Mais qu’en est-il vraiment ? Quel est l’esprit du surf ? Et quel rapport à la mer cette communauté de passionnés entretient-elle ? Entre les chasseurs de grosses vagues “inconscients” qui chevauchent des monstres de quinze mètres, les surfeurs “imprudents” qui se heurtent aux requins ou les “amateurs” qui s’agglutinent par dizaines au départ d’une vague, les qualificatifs ne sont pas toujours élogieux. Il s’agit avant tout d’une communauté certes hétéroclite mais qui partage la même passion, celle de la mer, et qui cherche constamment à s’améliorer.

Sailcoop : la coopérative de transport de passager à la voile

Alors que l’avion est devenu un moyen de transport quotidien pour beaucoup, certains le remettent de plus en plus en question. Le train, la voiture ou encore la résilience sont les voix alternatives de ces sceptiques du transport aérien. Parmi eux, un groupe grandissant de personnes développe une alternative pour les trajets nécessitant la traversée d’une étendue d’eau. Il s’agit de Sailcoop. Arthur le Vaillant et Maxime de Rostolan [2 des fondateurs de Sailcoop ndr.] nous on partagé leur vision de ce projet.

Déconstruction : une nouvelle vie pour les épaves ?

Plaisanciers, coureurs au large ou armateurs de géants des mers, vous avez tous vos raisons d’acheter ou de faire construire un magnifique bateau qui comblera vos rêves, vos intérêts financiers ou encore votre créativité. Le garderez vous 1 an, 10, 50 ? Personne ne peut le dire. Mais que lui arrivera-t-il à l’issue de votre utilisation ? Nul ne le sait non plus. Toute la question du recyclage et de la déconstruction prend son origine dans ces questions.

Pollution plastique, recyclage low-tech et construction navale : Les défis du Flipflopi Project

Nous vous présentions déjà the Flipflopi Project dans un précédent article. Il s’agit d’une association de lutte contre la pollution plastique implantée à Lamu au Kenya. Et qui est parvenue en 2019 à construire le premier voilier en plastique recyclé, et a parcouru des centaines de miles nautiques, pour sensibiliser aux enjeux de la pollution plastique. Voici aujourd’hui un petit tour des défis du recyclage low-tech du plastique à travers le récit de Sébastien, un jeune français qui s’y est rendu pendant 2 mois en tant que volontaire.